Logo-Parentailes.png

La stratégie de l’innovation
L’Ermitage est le seul établissement social du Haut-Rhin à proposer un service d’Accueil de Jour “Parent’Ailes” pour les petits de 0 à 6 ans se trouvant en difficulté dans leur environnement familial.
L’ouverture de ce nouveau service qui a obtenu l’agrément du Conseil Général témoigne de notre volonté de faire évoluer les institutions en place en créant des alternatives au placement classique, conformément aux recommandations adoptées par le Conseil de l’Europe en 2010 et au Schéma Départemental de Protection de l’Enfance du Haut-Rhin.
L’attention portée à la famille et à la qualité de ses liens caractérise notre action depuis 25 ans déjà. En effet, nous avons alors choisi d’appliquer la pédagogie Pikler Lóczy pour répondre aux besoins fondamentaux des enfants accueillis, carencés sur le plan psychique et affectif.

enfants_01.jpg
Dans son prolongement, nous avons élargi notre mission au soutien à la parentalité.
Aujourd’hui, en créant l’Accueil de Jour “Parent’Ailes”, nous innovons en ouvrant encore les possibles dans le domaine social avec un dispositif susceptible d’apporter la sécurité à l’enfant et d’aider les parents à retrouver un chemin de développement propice à garantir une meilleure sécurité relationnelle.
L’équipe créée à cet effet s’engage dans un travail de création au quotidien, destiné à s’adapter avec bienveillance à chaque situation individuellement.
L’Accueil de Jour “Parent’Ailes”, qui se veut accessible et ouvert à toutes les familles en situation de besoin est installé stratégiquement, au centre de Mulhouse, 2 avenue Robert Schuman, à la croisée des lignes de transports TRAM et bus, et des espaces solidarité.
Dans ces locaux conçus sur mesure, eux aussi, “Parent’Ailes” permet l’élaboration de réponses personnalisées aux besoins des familles.

L’Accueil de Jour “Parent’Ailes”

Une alternative au placement classique
Dans le cadre de la Protection de l’Enfance, l’Ermitage a ouvert le 1er mars 2011 un nouveau service : l’Accueil de Jour “Parent’Ailes”.
Rattaché à la Pouponnière, il assure l’accompagnement d’enfants de la naissance à 6 ans, en difficulté au sein de leur environnement familial.
Placés suite à une décision judiciaire ou administrative, ils bénéficient d’un accompagnement quotidien sur mesure sans subir de rupture ni avec leur milieu familial, ni avec leur rythme scolaire. Mieux encore, cette alternative au placement classique en famille d’accueil ou en établissement implique les parents et la famille qu’elle soutient dans ses fonctions éducatives.
L’Ermitage est le seul établissement social du Haut-Rhin à avoir obtenu cet agrément du Conseil Général pour les tout-petits.
L’Accueil de Jour “Parent’Ailes”, qui a une capacité d’accueil de 10 enfants fait partie des préconisations du Schéma Départemental de Protection de l’Enfance 2006-2011 et répond à la loi du 5 mars 2007 dite “loi de rénovation de la Protection de l’Enfance”.
Il s’inscrit dans l’évolution des services de l’établissement qui met tout en œuvre pour aider la famille à jouer son rôle auprès des enfants.
Une équipe pluridisciplinaire encadre ces personnes, avec en toile de fond, la référence de la pédagogie de Pikler Lóczy, souple et exigeante à la fois.

L’Accueil de Jour “Parent’Ailes” est une conception innovante de protection de l’enfance. Il représente une extension au contrat CAPE (Contrat Accueil Petite Enfance) qui permet de protéger un enfant de son milieu familial par l’éloignement en journée.
L’Ermitage place le soutien à la parentalité au cœur de son action. L’Accueil de Jour “Parent’Ailes” maintient et conforte les liens de l’enfant avec les membres de sa famille.
Lorsque le Conseil Général a lancé un appel à projet pour l’ouverture d’un Accueil de Jour dans le Haut-Rhin, l’Ermitage a posé sa candidature en présentant un projet élaboré à partir du constat des dispositifs existants et bâtis : la valorisation des compétences et de la responsabilité de la famille.
Le projet présenté par l’Ermitage a été retenu car il était axé autour des très jeunes enfants et pour son action complémentaire à celle du Contrat Accueil Petite Enfance.
Ce projet s’est finalement concrétisé par l’ouverture de places pour des enfants de 0 à 6 ans, avec un rayonnement sur Mulhouse et ses environs.

equipe_01.jpg

Une équipe pluridisciplinaire pour un accueil personnalisé
Une équipe pluridisciplinaire de neuf personnes placées sous la direction de Jean-Marc Dezeque, directeur de l’Ermitage, a été créée pour assurer le fonctionnement de l’Accueil de Jour “Parent’Ailes” qui a démarré le 1er mars 2011.
La chef de service du Centre Maternel Mineures Adomat et de l’Accueil de Jour, encadre une coordinatrice, une psychologue, un médecin référent, une puéricultrice, 2 auxiliaires de puériculture, 2 éducatrices de jeunes enfants et un moniteur éducateur, avec l’aide de la cadre clinique et pédagogique.

Un projet personnalisé est élaboré pour chaque enfant et sa famille.
Le travail se conçoit dans une étroite collaboration avec les parents sur le site et à domicile.
Le travail “sur mesure” s’organise et s’ajoute à des ateliers éducatifs proposés aux parents avec leurs enfants.
Il s’agit de faire évoluer les compétences parentales dans les différents actes, les gestes de la vie quotidienne au regard des besoins de l’enfant. Ainsi, des animations autour du jeu, du livre, de l’alimentation en constituent les supports. Un soutien psychologique à visée thérapeutique vient renforcer le dispositif d’accompagnement.

Une réunion hebdomadaire de toute l’équipe est fixée le lundi après-midi.
Elle permet à tous les professionnels de travailler et d’évoluer en cohérence avec une vision globalisée des actions.
Cet après-midi est composé de plusieurs temps réflexifs :
- 1h30 de réunion pédagogique,
- 1h30 de réunion clinique,
- une demi-heure est consacrée à l’organisation
et au fonctionnement.

La Pédagogie

Les enfants qui sont confiés au service de l’Accueil de Jour “Parent’Ailes” ont besoin de sécurité. Confrontés quotidiennement aux difficultés rencontrées par leur famille, ils ont plus de mal à “se poser” que les enfants de la Pouponnière qui vivent un quotidien plus apaisé.
Comment favoriser l’épanouissement de chaque enfant ? Comment soutenir son développement ? Pour les professionnels qui les accueillent, c’est un travail de création à réfléchir et à mettre en œuvre au quotidien.
Cet accueil à géométrie variable s’appuie sur la pédagogie de Pikler Lóczy et dans une pratique de “faire avec et d’être avec” à l’opposé de la logique d’expertise qui caractérise les positionnements professionnels classiques.

“Un dispositif judiciaire”
Virginie Martin, chef de service de l’Accueil de Jour “Parent’Ailes”, est chargée de l’encadrement de l’équipe éducative, des relations extérieures et du suivi administratif. Elle entre la première en contact avec l’enfant et ses parents à l’Aide Sociale à l’Enfance, qui fait suite à la décision de justice ou précède la mesure d’accueil provisoire. Elle définit avec l’ASE le dispositif le mieux adapté à l’enfant et organise la visite de préadmission et l’accueil de l’enfant dans le service.
Forte de son expérience dans le domaine de la protection de l’enfance, Virginie Martin considère l’Accueil de Jour “Parent’Ailes” comme un dispositif judicieux qui permet d’éviter la séparation de l’enfant de son milieu familial et la distension du lien parent-enfant. Cette orientation va réclamer une mobilisation et une implication parentales continues.
Elle insiste sur le rôle de la pédagogie Pikler Lóczy. L’acquisition de ses principes fondamentaux par l’ensemble de l’équipe soutient la réflexion de chaque professionnel dans l’exercice de son métier. Rigoureuse et exigeante, celle-ci vise à l’élaboration et à la mise en place d’un accompagnement respectueux et bienveillant qui laisse à l’enfant le temps nécessaire pour développer pleinement ses potentialités.
La compétence professionnelle de l’équipe doit continuellement s’enrichir des diverses expériences qui jalonnent notre pratique institutionnelle quotidienne. Organisation apprenante, nous devons nous placer dans une évaluation permanente de nos actions afin d’adapter et personnaliser l’accompagnement éducatif. C’est en sens qu’aujourd’hui tout est à construire.

La Psychologie

Marie Frieh, cadre clinique et pédagogique de l’Accueil de Jour “Parent’Ailes”, mène une réflexion permanente sur l’enfant et le soutien à la parentalité en se plaçant auprès de l’équipe. Elle apporte certes son éclairage clinique à cet accueil, mais imagine aussi des projets créatifs qu’elle met en place progressivement. Ils ont pour objectif de soutenir les parents dans leur fonction éducative par des activités génératrices de lien.
Présente auprès des enfants les vendredis après-midis de 13h à 18h, elle a commencé à créer des ateliers qui réunissent autour d’elle un autre professionnel de l’équipe, un parent et son enfant, autour de la musique, d’une histoire, ou sur le thème du toucher et du massage. Cela représente pour elle un temps d’observation en activité libre.
Elle a également mis en place des entretiens de guidance parentale : dans le cas d’une problématique particulière, elle peut rencontrer le parent seul ou le parent avec l’enfant. Elle cite ainsi le cas d’une maman qui n’accepte pas de voir son enfant grandir.
Marie Frieh explique qu’elle se place tantôt en retrait pour pouvoir repenser les choses, tantôt dans l’action pendant un atelier (en binôme avec un professionnel) Elle pourra ainsi soutenir une mère, un parent ou un enfant.
“Nous sommes dans un parcours personnel pour chaque enfant, famille et chaque parcours est personnalisé pour la famille et pour les enfants.”
De cette idée, naîtront des “causeries” autour de thématiques à définir.
“Mon souhait est de travailler avec les enfants et de trouver le moyen d’inclure les parents dans le processus.”
Marie Frieh peut se rendre au domicile des parents. Toutefois elle souhaite proposer un lieu de ressources pour les parents; “Il faut qu’il y ait suffisamment d’alliance avec les parents pour qu’ils viennent à nous.”

Valoriser les compétences de la famille
La puéricultrice et le moniteur éducateur sont amenés à se rendre au domicile des enfants admis pour aider les parents à gérer la vie quotidienne. C’est ce que l’on appelle la pratique de “faire avec et d’être avec” pour les gestes relatifs à l’hygiène, à l’éducation, au rythme de vie : lever, toilette, repas, jeux, sorties récréatives ou culturelles, contacts avec l’école ou la crèche, coucher.
Il s’agit de les soutenir et de les remobiliser dans leur fonction éducative en prenant appui sur leurs compétences de parents, en portant sur eux un regard bienveillant.
Ces parents sont souvent stigmatisés par le signalement et disqualifiés par la sanction du placement. Aussi, faut-il les conforter dans leurs capacités à trouver leurs propres solutions pour répondre de façon appropriée aux besoins de leur enfant.
Cet accompagnement individualisé de la famille, indissociable du soutien à l’enfant accueilli en journée à l’Accueil de Jour “Parent’Ailes”, se réalise dans le cadre d’un projet négocié et d’un travail en réseau avec des partenaires et les dispositifs de proximité.
Les parents signent un contrat de prise en charge individuelle qui décrit les axes de travail et se voient remettre le livret d’accueil. Cet engagement donne du sens au travail qui sera réalisé ensemble.

Un rythme quotidien
L’Accueil de Jour “Parent’Ailes” est ouvert toute l’année, du lundi au vendredi, de 7h à 19h et le samedi de 9h à 12h toute l’année.
Les enfants en âge scolaire restent scolarisés dans l’école de leur quartier. Ils sont conduits à l’Accueil de Jour « Parent’Ailes » par un parent ou cherchés par un professionnel de l’équipe de l’Accueil de Jour.
Cette rythmicité est maintenue pendant les périodes de vacances scolaires afin d’éviter les ruptures de suivi chez les jeunes enfants.
Une permanence est assurée le samedi de 9h à 12h pour effectuer quelques visites à domicile. Elle permet une action rapide en cas de problème.

Au cœur de Mulhouse
L’Accueil de Jour “Parent’Ailes” est installé 2 avenue Robert Schuman à Mulhouse.
L’Ermitage a choisi cette situation stratégique, à la jonction des trois lignes de TRAM et du réseau de bus, pour permettre à toutes les familles ne disposant pas de moyen de transport personnel d’y accéder facilement. En outre, tous les espaces solidarité sont reliés à ce réseau de TRAM et donc au service d’Accueil de Jour “Parent’Ailes”.

Mentions l�gales - L'Ermitage Mulhouse - 2011